Amis réparateurs nous avons besoins de vous pour aider les particuliers à réparer leurs objets du quotidien, n’hésitez pas à vous inscrire c’est gratuit !
Actualités > high-tech
Actubien-êtredigitalexterieurhigh-techimmobilierloisirsmaisonmusiquetransporttravaux
 

Être à la pointe de la technologie responsable, être low-tech

La naissance d’une nouvelle ère

Notre société a vu naître ces dernières années l’avènement d’une ère basée sur la technologie sous toutes ses formes et a basculé petit à petit dans une augmentation constante de la consommation d’objets high-tech en tous genres. Force est de constater que notre société a désormais besoin de freiner cette surconsommation afin de réduire son impact sur l’environnement, high-tech rimant le plus souvent avec énergies non renouvelables et pollution. C’est sans mentionner les effets néfastes que toutes ces nouvelles technologies présentes en permanence autour de nous ont sur notre santé. L’heure est donc désormais venue de changer nos habitudes afin d’envisager nos achats de façon plus durable et éthique : c’est la nouvelle ère des low-tech.

Le monde automobile ralentit

Agir pour l’environnement et passer aux low-tech est déjà possible dans le secteur de l’automobile. Les voitures constituent à elles-seules un poste de dépense plus que conséquent dans la vie d’un ménage tant par le coût qu’elles représentent à l’achat que par les dépenses qu’elles engendrent en termes de carburant. Elles constituent également une source importante de pollution. Rouler low-tech est pourtant désormais une réalité. Des véhicules moins complexes, plus légers et consommant donc moins d’énergie sont déjà présents sur le marché. Vous pouvez donc réduire votre empreinte carbone et opter pour une automobile propre qui renonce à certains gadgets non essentiels mais également réduire votre budget carburant en consommant moins.

Une téléphonie responsable

Le domaine de la téléphonie est sans doute celui dans lequel il y a le plus de surconsommation. Au-delà de la place indispensable que nos chers smartphones ont pris dans nos vies, on ne peut nier les conséquences d’un véritable effet de mode. Les nouveaux modèles des géants du marché de la téléphonie s’arrachent toujours plus chers, toujours plus vite. Nous délaissons ainsi notre précédent téléphone bien volontiers, au profit d’un tout neuf. Il en va de même si notre téléphone tombe en panne. Au lieu de la faire réparer, nous allons souvent à la facilité et nous servons de ce prétexte pour céder à l’achat d’un modèle plus récent. En dehors d’une réparation, mieux consommer en matière de téléphone est pourtant possible dès l’achat. Il existe en effet des téléphones moins complexes et donc nécessitant moins de matériaux.

S’informer sur la low-tech

Pour toute personne sensible à la cause environnementale mais également désireuse de réaliser des économies sans pour autant délaisser la technologie, il existe des ouvrages permettant d’en apprendre davantage sur la low-tech et de devenir familier de cette nouvelle tendance qui n’aura rien d’éphémère. Parmi ces ouvrages, celui de Philippe Bihouix s’impose comme une référence. Cet ingénieur spécialiste des questions environnementales est en effet l’auteur de l’Age des low-tech : Vers une civilisation techniquement soutenable. Vous y découvrirez comment la high-tech finira par nous conduire à notre perte et comment, sans renoncer au confort auquel nous sommes désormais habitués, nous pouvons nous tourner vers des alternatives durables, vers la low_tech.

Chercher à réparer au lieu de remplacer

Notre société actuelle nous donne un accès sans cesse facilité à toutes sortes d’objets dans un nombre de domaines inimaginables. L’offre est vaste et en cas de panne d’un appareil, quel qu’il soit, il est aisé de s’en procurer un nouveau, parfois même en quelques heures. Nous en sommes venus à oublier ce qui faisait la longévité des appareils ménagers d’antan. Nos grands-parents et arrières grands-parents n’avaient pourtant pas de recette magique. Ils tentaient d’abord, tout simplement, de réparer leurs appareils avant d’envisager tout nouvel achat. Si vous n’êtes pas habiles de vos mains ou que vous avez peur de mal vous y prendre, il y a de nos jours divers moyens de vous faire aider et de donner une nouvelle vie à vos compagnons électroniques.

Réparateur, un métier plein d’avenir

Parmi les options qui s’offrent à vous, possesseur d’un appareil en panne, vous pouvez faire appel à un réparateur. La prise de conscience de notre surconsommation et du besoin désormais vital de réduire notre impact sur l’environnement a contribué à créer une nouvelle demande. Ainsi, les offres de postes en tant que réparateur fleurissent. Nous ne pouvons plus ignorer les dégâts que notre mode de vie consumériste a sur la planète. Le gouvernement nous incite d’ailleurs largement à consommer plus responsable et donc, à réparer. Ainsi, le métier de réparateur a énormément de sens à l’heure actuelle et il constitue une véritable profession d’avenir. Vous pouvez donc aisément leur confier la réparation de vos appareils électroménagers ou encore faire appel à eux pour une réparation d'ordinateur.



Pour votre sécurité, si vous avez un objet à faire réparer, nous vous recommandons de faire appel à un professionnel de la réparation
A propos
Annuaire gratuit pour faire réparer ses objets.
Conditions générales d'utilisation (CGU)
Protection des données
Gestion des cookies
Contactez-nous
Améliorer mon référencement naturel
Notre Blog

Le site JeSuisReparateur n'a pas pour vocation de transmettre des conseils liés à la réparation des objets mais de vous aider à trouver des réparateurs à proximité de chez vous. Si vous n'avez pas l'habitude de procéder vous-même à des opérations de réparation, nous vous incitons à prendre contact avec une personne habilitée pour le faire afin de ne pas vous mettre en danger. Certaines manipulations d’outils peuvent être dangereuses et nécessitent l’expérience d’un professionnel de la réparation.
 Déposer une annonce