Amis réparateurs nous avons besoins de vous pour aider les particuliers à réparer leurs objets du quotidien, n’hésitez pas à vous inscrire c’est gratuit !
Actualités > loisirs
Actubien-êtredigitalexterieurhigh-techimmobilierloisirsmaisonmusiquetransporttravaux
 

La potence de vélo route : un équipement aussi pratique qu’indispensable !

Éléments indispensables dans la direction, le comportement ou la maniabilité des vélos, les potences de vélo route ont des impacts non négligeables sur les comportements que peuvent avoir les cyclistes sur leurs vélos. Elles sont souvent très simples à régler en plus d’être pratiques ou fonctionnelles. Focus dans cet article sur ces accessoires qui se déclinent sous de nombreuses formes.

Qu’est-ce qu’une potence de vélo route ?

Une potence velo route est un dispositif en métal reliant le guidon de ces moyens de transport au pivot de leur fourche ou à leur tube de direction. Elle est notamment composée d’un pilier ainsi que d’une traverse en équerre. De plus, elle se décline en deux différentes versions : la potence plongeur de vélo et la potence aheadset de vélo.

Pour ce qui est de la potence plongeur de vélo, elle est un équipement de réglage permettant de faire descendre ou de monter le guidon des vélos sur lesquels elle se trouve. Elle est très prisée pour sa simplicité, se rattache au cadre des vélos par un écrou, mais est aussi un dispositif assez lourd. Plus encore, elle est généralement destinée aux tubes de direction standards.

Par ailleurs, bien que conçues pour les tubes standards, les potences plongeurs de vélo peuvent également être installées sur les tubes de direction mesurant entre 22,2 et 25,4 millimètres. Pour cela, il suffit de les fixer avec un adaptateur adéquat. D’autre part, afin d’améliorer le confort des cyclistes, retenez qu’il est aussi possible de les installer avec une rallonge. Cette dernière permet de rehausser les potences plongeurs de dix à quinze centimètres.

En outre, en ce qui concerne la potence aheadset de vélo, elle est non seulement plus récente que la potence plongeur de vélo, mais également beaucoup plus légère. Elle est surtout installée sur les VTT (vélos tout-terrain) à l’inverse du précédent dispositif qui est beaucoup plus présent sur les vélos électriques ou de ville.

D’autre part, étant donné que les potences aheadset de vélo nécessitent des réglages beaucoup plus précis, il est recommandé de faire appel à des professionnels pour leur installation. Qui plus est, elles ont des tolérances plus faibles, mais peuvent également être installées avec des adaptateurs.

Comment bien choisir les potences de vélo ?

Les potences de vélo étant très répandues sur le marché, il est nécessaire d’adopter un certain nombre de comportements pour bien les choisir. Voici les paramètres que vous devriez étudier pour disposer d’une potence adéquate.  

La prise de mesure

Avant d’acquérir une potence de vélo, vous devez nécessairement prendre les mesures de votre bicyclette pour éviter d’avoir une pièce qui ne soit pas compatible. Pour ce qui est des éléments les plus importants à mesurer, il s’agit du diamètre haut du pivot de fourche ainsi que celui du guidon au centre.    

La longueur et l’inclinaison

S’agissant de la longueur d’une potence, retenez que les longues potences permettent d’allonger la position des cyclistes sur leurs vélos. De plus, elles ont un impact sur leurs directions, ce qui rend les vélos non seulement plus stables, mais les sécurise également.

D’autre part, les potences de vélo route ayant une longueur plus courte sont parfaites pour les sportifs de même que pour les cyclistes qui raccourcissent leur position. Cependant, elles rendent les directions plus nerveuses, voire moins stables.

Par ailleurs, quant à l’inclinaison des potences de vélo route, elle a des influences sur les positions qu’adoptent les cyclistes sur leurs vélos. Celles possédant un grand angle obligent à se tenir plus droit sur n’importe quel vélo tandis que celles dont l’angle est bas amènent les cyclistes à se positionner vers l’avant. De quoi leur permettre d’optimiser leur aérodynamisme.

L’utilisation

Outre les critères évoqués précédemment, il est aussi indispensable de tenir compte de l’usage qui sera fait de son vélo pour bien choisir sa potence. Ainsi, si vous devez utiliser votre vélo pour une activité sportive, il faudra opter pour les potences faisant au moins 100 millimètres avec une légère inclinaison. Cela vous permettra de renforcer la puissance de votre pédalage.

D’un autre côté, les potences mesurant entre 60 et 100 millimètres sont beaucoup plus destinés aux cyclistes qui privilégient le confort. Plus encore, elles sont parfaites pour se positionner de manière droite sur les vélos grâce à leur inclinaison qui peut varier de 10 à 15 degrés.

Le matériau

Les potences de vélo route commercialisées sur le marché sont fabriquées avec de nombreux matériaux. Les plus utilisés d’entre eux sont l’aluminium, l’acier, le titane de même que le carbone qui sert à fabriquer des potences de qualité, mais qui sont souvent très fragiles. Ce qui les rend notamment très sensibles aux chocs.

Le diamètre du cintre

Quels que soient leurs modèles, les potences de vélo route doivent s’adapter au cintre des vélos pour éviter bon nombre de problèmes. Ce diamètre, qui ne dépasse généralement pas les 35 millimètres, se situe souvent entre 25,4 et 31,8 millimètres.  

D’autre part, en dehors du diamètre du cintre, il est également important de tenir compte de la forme de ces accessoires pour ne pas se tromper sur le modèle des potences à acquérir. Pour ce qui est par ailleurs de leurs formes, retenez que les cintres peuvent être plats, ouverts en bas (cintre papillon) ou avoir des ouvertures en haut (cintre à cornes).   

Comment déterminer la longueur d’une potence pour un vélo route ?

Pour déterminer la longueur d’une potence, les cyclistes doivent essayer de nombreuses configurations, car il n’existe pas de règle particulière pour cela. Cependant, pour bien la déterminer, il faudra prendre en considération l’usage du vélo, la morphologie du cycliste de même que ses différentes positions.

Quelle distance entre la selle et la potence ?

De manière générale, la distance entre la selle et la potence se détermine en fonction de l’écart qui se trouve entre les jambes de chaque cycliste. Ainsi, pour un entrejambe de cinq à six centimètres, il faut une distance de 75 à 78 centimètres. Cette distance doit être de 79 à 82 centimètres pour les entrejambes faisant de 6 à 7 centimètres.

Par ailleurs, si l’écart se trouvant entre vos jambes est de 7 à 8 centimètres, le mieux sera d’opter pour une distance de 83 à 86 centimètres. Celle-ci peut être portée de 87 à 90 centimètres pour les entrejambes dont l’écart est de 8 à 9 centimètres.

Pour finir, notez que pour mesurer l’écart qui se trouve entre les jambes, qu’il suffit de se tenir debout en ayant les jambes légèrement écartées puis de placer un livre entre ces dernières. Après cela, vous n’aurez plus qu’à prendre la distance se trouvant entre le livre et le sol pour connaître la mesure exacte de l’écart qui se trouve entre vos jambes.     

Pourquoi mettre une potence plus longue ?

Les raisons pour lesquelles il est bon d’opter pour les potences plus longues sont légion. Tout d’abord, sachez que ces accessoires sont parfaits pour les cyclistes dont les jambes sont courtes, car ils leur permettent d’être beaucoup plus à l’aise. Il en est de même pour ceux disposant d’un grand tronc.

D’autre part, les potences plus longues sont aussi des accessoires qui permettent de réaliser de meilleures performances, car elles sont notamment conçues pour amener les sportifs à adopter une position allongée sur leurs vélos.

Le prix des potences de vélo route

Le prix des potences de vélo route varie généralement d’un modèle à un autre. Il est en moyenne d’une vingtaine d’euros pour les dispositifs d’entrée de gamme. En outre, pour celles classées dans la catégorie des accessoires haut de gamme, elles coûtent en moyenne une trentaine d’euros.

Par ailleurs, à l’instar des produits d’occasion, notez que les potences qui ne sont pas des produits neufs sont proposés à un prix très abordable. Elles coûtent moins de 10 euros pour certaines d’entre elles. Toutefois, avant de les choisir, il est conseillé de bien vérifier leur qualité pour ne pas être déçu par quoi que ce soit.



Pour votre sécurité, si vous avez un objet à faire réparer, nous vous recommandons de faire appel à un professionnel de la réparation
A propos
Annuaire gratuit pour faire réparer ses objets.
Conditions générales d'utilisation (CGU)
Protection des données
Gestion des cookies
Contactez-nous
Améliorer mon référencement naturel
Notre Blog

Le site JeSuisReparateur n'a pas pour vocation de transmettre des conseils liés à la réparation des objets mais de vous aider à trouver des réparateurs à proximité de chez vous. Si vous n'avez pas l'habitude de procéder vous-même à des opérations de réparation, nous vous incitons à prendre contact avec une personne habilitée pour le faire afin de ne pas vous mettre en danger. Certaines manipulations d’outils peuvent être dangereuses et nécessitent l’expérience d’un professionnel de la réparation.
 Déposer une annonce